Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 08:00

Tabou-michel-gomes.jpgRéalisé en 2012 par Miguel Gomes, avec Teresa Madruga, Laura Soveral, Ana Moreira, etc.

 

Aurora, une veille dame, issu d’une vieille famille coloniale portugaise, perd un peu la tête. Elle se réfugie dans l’appartement de sa voisine, catholique dévouée, et se plaint de sa femme de ménage qu’elle accuse de pratiquer des rites vaudou à son encontre. Elle cache un secret au plus profond de ses premières années de mariage qui ne sera découvert qu’à la suite d’un évènement tragique.

 

Ce film se compose de deux parties bien distinctes. La première se déroule à Lisbonne entre la femme de ménage, Santa, Aurora, et Pilar, la voisine. La deuxième nous entraîne en Afrique. Autant la première partie m’a endormi par sa longueur, sa langueur, son absence totale d’intérêt, autant la deuxième réveille et intéresse.

 

Le film en noir et blanc s’appuie sur une belle mise en scène et une lumière formidable. La reconstitution de l’Afrique coloniale portugaise sonne juste, le réalisateur cherchant à suivre quelques personnages plutôt que de s’appesantir sur la politique ou le social. Si l’affiche du film montre un crocodile, c’est que c’est animal jouera un rôle déclencheur dans l’histoire d’Aurora.

 

Le son bénéficie d’un traitement original dans la deuxième partie … que je ne veux pas déflorer.

 

Au final ce film me laisse sur une impression vague ; à moitié réussi, formellement intéressant sans doute, mais la première partie le plombe.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Cinema
commenter cet article

commentaires