Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 08:46

Depuis plusieurs mois, en arpentant les rayons de la médiathèque, je tombais régulièrement sur La joueuse de go de Shan Sa. L’alternative me semblait la suivante : Soit ce livre, peu intéressant, ne s’enorgueillissait d’aucun emprunt, soit il restait obstinément à m’attendre, convoquant la magie pour disparaître de la vue des autres lecteurs. Aussi improbable que cela soit, j’optais pour la deuxième solution et offrais à ce livre les honneurs de ma table de chevet.

 

Ce livre se déroule en Mandchourie, au début des années 30, alors occupée par les troupes japonaises. L’empereur de Chine y règne mais sans pouvoir.  Une lycéenne, rejoins régulièrement la place des Mille Vents pour y disputer des parties de go, qu’elle remporte sans difficulté.  Dans ce milieu masculin, elle a conquis sa place par son comportement respectueux et par sa technique irréprochable.

 

Un officier japonais, déguisé en chinois pour se fondre dans la foule et surprendre les comportements séditieux, se présente pour défier la lycéenne sur le damier. Leur affrontement symbolisera cette Mandchourie qui lutte contre l’envahisseur, à l’instar du jeu de go, qui fondamentalement est une affaire de domination et de territoire.

 

La lycéenne découvre aussi les plaisirs de la chair avec Min un étudiant chinois, plus âgé qu’elle, tout en étant aussi éprise de Jing son camarade de classe. La encore, se déroule un ballet de sentiments, de jalousie, de découverte, de domination, d’enfermement, de faux-semblant, comme dans la conquête du damier.

 

Sans être un chef-d’œuvre, 'La joueuse de go' permet de passer un bon moment et nous plonge dans un monde étranger en temps, lieu et coutumes ; On peut faire confiance à Shan Sa, romancière pékinoise d’origine, pour que ses descriptions reflètent la réalité. C’est sans doute un élément de succès qui emmène le lecteur à rentrer avec autant de facilité dans le roman.

 

Ce livre m’a aussi permis de comprendre les rudiments du jeu de go, né en Chine il y a plusieurs millénaires et importé ensuite au Japon. ; Je me suis initié sur internet pour en balbutier les bases : ce jeu paraît d’une grande richesse sous une apparente simplicité.

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

mag 07/12/2009 17:58


ce livre je l'ai lu d"un trait et je l'ai adoré


mama 22/11/2009 20:38


ce livre, lu il y a tres lontemps , je l'ai beaucoup aimé.
merci de m'y refaire penser;