Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 08:14

Olivia-Rosenthal---Que-font-les-rennes-apres-Noel.jpgHasard du calendrier, j’ai terminé ce livre ce week-end, soit juste avant que ne soit annoncé qu’il avait remporté le prix du Livre Inter 2011. Mérite-t-il ce prix ?  Aucune idée, je n’ai pas lu les autres livres sélectionnés !

 

Le roman raconte le parcours d’une adolescente qui essaie de s’émanciper de ses parents, de trouver sa place dans la société, avec les amis d’école, puis avec le monde professionnel. Cette jeune fille peine à découvrir et assumer son identité sexuelle et son identité tout court. Que faut-il abandonner pour être bien dans sa peau ? La relation avec les parents, et singulièrement la mère, associe répulsion et confort, domination et adhésion. Du classique me direz vous ? Pas tout à fait, car l’originalité tient dans le parallèle avec les relations que nous entretenons avec les animaux.

 

Le fil thématique principal est, en effet, croisé avec les réflexions de personnages qui font métier de soigner les bêtes et avec l’histoire d’une ville qui veut installer les loups en son sein, dans de grands fossés que surplomberaient des sentiers pédestres.

 

Une analyse intéressante de nos rapports avec les animaux jalonne donc ce roman : comment valoriser la vie sauvage tout en la combattant, comment la respecter tout en la mettant en scène et finalement, y a-t-il encore une vie sauvage ? Comment gérer la relation avec les bêtes que l’on élève, que l’on chasse, que l’on utilise pour les tests de médicaments, que l’on abat, que l’on mange mais aussi auxquelles on voue tendresse, affection.

 

En de petits paragraphes ciselés, Olivia Rosenthal entremêle les narrations et donne un rythme très particulier fait de percussions puis de ralentissement ; l’utilisation du ‘vous’ dans les passages concernant la jeune fille instaure dans le lien avec le lecteur à la fois de la distance (dans une position de témoin qui raconterait les faits avec une objectivité quasi clinique) et de la rudesse (ce ‘vous’ pourrait bien se révéler un impératif !).

 

Un livre intéressant, plus intelligent qu’il n’y parait de prime abord, dans lequel chacun reconnaîtra une part de lui-même.
 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

bas 27/08/2011 16:26


mais que font-ils donc?


Eliane 13/06/2011 10:25


Hello
Tioufout, en congé ?
Excellent Lundi de pentecôte *


mentale 13/06/2011 08:28


Bonjour, me voici revenue de mon weekend,

Je passe donc faire mon coucou du jour

***bise***


magsam 12/06/2011 16:53


Coucou tioufout j'espere que tu profites bien de ton dimanche je te fais de gros bisous*


JeeretGab 12/06/2011 12:02


Bon dimanche.