Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 08:13

margin-call-J-C-chandor.jpgRéalisé par J. C. Chandor en 2011, avec Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, etc.

 

Département de gestion des risques de la plus importante entreprise financière de Wall Street : des dizaines de personnes sont licenciées. A l’américaine ; sans préavis et sans sentiment; un court entretien avec la DRH et un vigile accompagne le malchanceux au bureau pour récupérer ses affaires personnelles ; tous les liens avec l’entreprise sont immédiatement coupés (comptes informatiques, badge, téléphone, etc.). En quelques minutes il se retrouve sur le trottoir ; jeté.

 

Eric, un de ces employés virés, juste avant de disparaître dans l’ascenseur transmet à un junior un dossier qu’il était en train d’analyser ; c’est potentiellement grave lui dit-il, sois prudent. Le jeune Peter Sullivan découvre en effet que l’entreprise dépasse depuis plusieurs jours les limites jamais encore atteintes de l’indice de volatilité ; en un mot les produits financiers qu’elle détient en très grand nombre vont s’effondrer, provoquant une crise financière considérable. Les chefs et le grand patron se réunissent et décident en une nuit de la stratégie pour se sortir du tas d’excréments qui s’annonce. Il n’y a que trois façon de s’en sortir : être le meilleur, être premier ou tricher. L’histoire est déjà écrite mais je vous laisse découvrir la solution mise en œuvre.

 

Ce film raconte ce qui déclencha la faillite de la banque Lehmann Brothers. La brutalité du monde professionnel passe au second plan, derrière le cynisme de toute la hiérarchie de la banque ; chacun ne jouant qu’un rôle partiel, diluant les responsabilités. Chacun contemple avec envie ce que gagne son supérieur ; on hésite entre incrédulité et dégoût ; le plus jeune trader touchant 500 000 $ de bonus et le PDG plus de 86 millions : peu importe le montant, chacun veut gagner autant que les autres. Fabuleux métier où s’amassent des fortunes, sans risque, avec l’argent des autres, celui de ceux qui vont être mis sur la paille.

Logo Aime2

 

Immoral pensez-vous ? L’argent et la survie de l’entreprise passent en effet devant toute moralité ; un monde où l’on pleure pour un chien, unique réconfort, mais l’on met en faillite sans aucun scrupule. Un monde où les chefs ne comprennent pas même ce que font les traders ; alors les contrôler, et puis quoi encore, tant que les bénéfices rentrent !

 

La faillite de la banque déclencha un cataclysme financier : plus jamais cela répétaient nos politiques, plus de paradis fiscaux, sus à l’immoralité ; résultats ? Nous vivons dans un univers dans lequel on peut acheter une assurance contre la faillite d’un état, même si l’on n’y est pas exposé ! C’est comme si on pouvait acheter une assurance contre l’incendie de la maison de son voisin ; on aurait alors tout intérêt à ce qu’elle brûle ; voire même à favoriser le départ du feu ! Des spéculateurs ont donc intérêt à la ruine d’entreprises ou d’Etats ; répugnant. Les politiques peuvent-ils encore modifier les règles ? Le veulent-ils ?

 

Un film remarquable sur un monde en décadence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Cinema
commenter cet article

commentaires

JeeretGab 27/05/2012 08:35

Bon dimanche !

Cacoune 24/05/2012 13:52

J'ai beaucoup entendu parlé de ce film et suis impatiente de le voir.
Quant à notre monde, je ne sais plus quoi en penser. Les bras m'en tombent chaque jour qui passe...