Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 08:28

Laurent-Binet---HHhH.jpgEtonnant roman que nous offre Laurent Binet et pas seulement par la grâce de son très original et attractif titre.

 

27 Mai 1942, à Prague, un Tchèque et un Slovaque commettent un attentat contre l’Obergruppenführer Reinhard Heydrich, qui succombera peu après de ses blessures. Cet Heydrich n’est pas un simple dignitaire nazi ; il dirige le Protectorat de Tchéquie annexé par l’Allemagne où il a violemment maté la résistance ; il dirie surtout les Services de Renseignements et la Gestapo ; il est le n°2 des SS (Schutz Staffel) derrière Himmler ; il a enfin conçu la Solution Finale pour l’anéantissement du peuple Juif. Heydrich a été nommé tour à tour « La bête blonde », « le bourreau de Prague », « l’homme le plus dangereux du III Reich » ou HHhH qui signifie Himmlers Hirn heiβt Heydrich : le cerveau d’Himmler se nomme Heydrich.

 

La mission Anthropoïde, que réussissent Gabčik et Kubiš, provoquera l’ire des nazis qui dans un déchaînement de violence se vengeront par des milliers d’exécutions et raseront le village de Lidice. La destruction de ce village cimentera, plus que toute autre horreur, l’opinion mondiale contre le régime nazi.

 

Laurent Binet décrit l’ascension de Heydrich aux plus hauts grades des SS dans le contexte général de l’accession au pouvoir d’Hitler et de la mise en marche de la machine de guerre ; il raconte l’enrôlement des deux hommes qui seront parachutés sur leur territoire natal pour assassiner Heydrich. La surprise du livre réside dans sa structure narrative et dans le style. On est loin des biographies empesées et exhaustives, loin des romans historiques qui inventent les trous que les preuves ne remplissent pas.

 

En plus de 250 courts chapitres, vifs et précis, la vie d’Heydrich et les abominations du régime se mettent en place. L’auteur s’interroge souvent sur ce qu’il peut dire, sur ce qu’il imagine et sur ce qui est avéré, sur le besoin d’apporter des éléments romancés là où l’énorme monceau de faits suffit à dépeindre l’homme et ses atrocités. Ecrit parfois comme on parle (retour en arrière, interrogation sur ce qui a été écrit le chapitre précédent pour le corriger), le livre ne manque pas parfois d’un humour cynique. Le tout donne un livre intéressant, facile à lire et d’une belle inventivité stylistique. Comme une sorte de contrepoint aux atrocités qui sont décrites.

 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

magsam 09/02/2011 22:04


cOucou Tioufout comment vas tu? je passe te souhaiter une belle et douce nuit gros bisous *


mentale 09/02/2011 18:15


C'est en te faisant mon coucou du jour que je passe te souhaiter une bonne fin de mercredi!

Bise étoilée


Eliane 09/02/2011 13:30


Bonjour Tioufout
Gelées au sol le matin, mais grand soleil
Belle journée ♣


JeeretGab 09/02/2011 10:32


Bon Mercredi !


magsam 08/02/2011 22:53


Coucou tu vas bien? Je passe te faire mon coucou quotidien et te souhaiter une belle et douce nuit*