Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 08:23

Jonathan Coe – The rain before it fallsRosamond, une vieille dame, vient de mourir. Elle laisse près d’elle 4 cassettes audio et 20 photographies. Ce legs particulier est destiné à Imogen, une cousine, aveugle, qu’elle a, de son aveu même, très peu connue il y a de nombreuses années. Gil, sa nièce, va tenter de retrouver Imogen, et devant la difficulté à y parvenir, décidera d’écouter avec ses filles, le contenu des cassettes.

 

Rosamond a choisi vingt photos particulièrement représentatives de sa vie et de celle d’Imogen. Elle les décrit avec un luxe de détails qui permet au lecteur de s’imaginer de façon très convaincante le paysage ou les personnages. La narration nous entraîne sur trois générations dans lesquelles les femmes jouent un rôle prédominant. Trois générations de relations difficiles mère fille : Ivy, l’aïeule éprouvait plus de sentiments pour son caniche nommé Bonaparte qu’avec sa fille Beatrix. Beatrix, amie de Rosamond pendant l’adolescence, rendra sa fille Thea responsable de tous ses malheurs. Thea enfin, devra abandonner Imogen, à une famille d’adoption.

 

Les caravanes assurent aussi un rôle central dans le roman mais je vous le laisse découvrir.

 

L’histoire est bien menée, avec une photo ou un objet comme point de départ ; j’ai d’ailleurs l’impression que cette approche gagne en popularité chez les écrivains. Les chapitres s’enchaînent au rythme des photos décrites, à peine entrecoupés par le concert donné par la fille de Gil qui la remplit de fierté, tellement différente des femmes de l’histoire de Rosamond, semble nous asséner l’auteur.

 

Le livre, agréable à lire, manque peut-être soit de souffle épique pour qu’une saga enfle et emplisse l’univers imaginaire du lecteur, soit de sensibilité à facettes et à variations pour que les tourments de l’âme surgissent. On parcourt cette narration comme un tableau pointilliste, mais là où il faut de nombreux points et du recul, le roman pêche, selon moi, par un manque de taches de couleur et aurait mérité davantage de profondeur.  Malgré tout, j’ai passé un bon moment et je vous le conseille.

 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Géraldine 28/11/2010 20:38


je ne connais cet auteur que de nom, ce titre semble être une bonne raison de faire sa connaissance.


magsam 24/11/2010 23:08


Mon coucou du soir suivis de mon bisous du soir suivis de mon clic du soir et ma belle et douce nuit que je te souhaite ;)


mentale 24/11/2010 21:16


Je passe pour ton faire mon coucou minute du jour

bise


JeeretGab 24/11/2010 09:01


Cool pour le partenariat.
Merci et bonne journée !
Ton blog me donnera des idées de lecture ;-)


magsam 23/11/2010 21:38


Coucou tu vas bien? Ne t'inquiétes pas pas de soucis je sais que de repondre a beaucoup de commentaires prend enormement de temps alors je te remercie enormement pour ta reponse ;) gros bisous du
soir et * ;)