Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 07:13

Jimmy-P.--Psychotherapie-d-un-Indien-des-Plaines----Arnaud.jpgRéalisé par Arnaud Desplechin en 2013, avec Benicio Del Toro, Mathieu Amalric, Gina McKee, etc.

 

Jimmy Picard, indien de la tribu Blackfoot, a combattu en France pendant la seconde guerre mondiale ; depuis il souffre de troubles auditifs, de vertige, de maux de têtes aigus, de perte temporaire de la vision. L’hôpital de Topeka, au Kansas, l’accueille pour des examens poussés qui ne révèlent aucune lésion physiologique. Avant de poser un diagnostique définitif de schizophrénie, la direction fait appel à un ethnologue et psychanalyste, Georges Devereux. 

 

Lentement, un lien va se tisser entre les deux protagonistes, qui s’aventure bien au-delà du colloque singulier se nouant entre un médecin et son patient. Petit à petit l’indien va explorer son histoire et révéler les chemins tortueux par lesquels se promène son esprit. Georges, dans une démarche presque de miroir se livrera également, laissant apparaître une vie riche de ses propres doutes. Plus qu’une analyse faisant la part belle à la logorrhée, les jeux de silences, les hésitations, les non-dits peignent avec pudeur et retenue une sombre et belle histoire.

Logo Aime2

La magistrale opposition entre les deux acteurs enchante le spectateur qui se délecte du taiseux Del Toro, tout en retenue (parole, gestes comme vêtements) et de l’extraverti Amalric formidablement campé dans l’époque. La mise en scène sobre, d’une efficace sobriété, s’efface au service des acteurs.

 

Un très joli film.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Cinema
commenter cet article

commentaires