Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 08:34

Jean-Philippe-Toussaint---La-salle-de-bain.jpgPlusieurs fois j’avais répondu négativement à la question d’un écrivain blogueur, appelons le Patrick pour ne pas l’embarrasser, sur ma connaissance de Jean-Philippe Toussaint. Par un petit matin ensoleillé, le petit livre ‘La salle de bain’ fut déposé sur mon bureau ; je m’en emparai et le lus, dès après le Voleur de cartes, d’Eduardo Lago.

 

J’abordai le roman avec un préjugé positif issu de l’enthousiasme de Patrick et du bon goût que je lui sais en une certaine littérature. Ma lecture ne me déçut point.

 

Le personnage principal commence par passer ses journées dans sa salle de bain, puis bientôt il n’en sort plus. La salle de bain l’inspire le protège et l’inspire, du moins au début. Est-ce anormal de lire allongé dans une baignoire (je vous assure que c’est tout ce qu’il y a d’agréable si l’eau se maintient à une température agréable, si la forme du dos épouse celle de la baignoire et si votre taille s’accommode de sa longueur) ? Edmondsson, sa femme apprendra-t-on incidemment malgré le nom évoquant davantage une figure paternelle) assure le lien avec le monde extérieur. Ce sont deux peintres polonais venus rénover la cuisine pour tirer quelque revenus complémentaires de l’exposition de leurs toiles, qui le tireront un peu de son enfermement (la métaphore du poulpe est savoureuse).

 

Sur une brusque impulsion le héros part en train pour Venise ; là encore les beautés de la ville, les trajets en vaporetto cèdent à la chambre d’hôtel et le bar dans lesquels notre héros s’enclot.  Retournera-t-il auprès de son Edmondsson ?

 

Vous découvrirez la fin séduisante par sa mise en abyme si vous commencez ce livre, car vous ne l’abandonnerez pas. Le style ravit par sa nouveauté et se met au service d’une petite histoire amusante dans laquelle l’auteur fait preuve d’un bel humour de second degré souvent. A peine une soirée de lecture et vous m’en écrirez des nouvelles ! Merci Patrick, puisque ainsi ai-je choisi de te nommer. 

 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

JeeretGab 15/12/2010 09:17


Le titre n'a pas l'air accrocheur mais tu en as fait une bonne critique.
bonne journée.


Géraldine 23/10/2010 16:31


Mais qui se cache donc derrière patrick ? Bon, pour le livre, je ne sais pas, ça me parait un peu particulier.


mentale 20/10/2010 21:28


ma grosse bise du mercredi* clicoucou