Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 08:30

jacl kerouac on the road 3Jack Kerouac ! Qui n’a jamais entendu parlé de Jack Kerouac et de son livre On the road (Sur la route en français) ? Bizarrement, j’ai longtemps cru que l’auteur était bien de chez nous et plus précisément de Bretagne.  La terminaison sonore de son patronyme n’est probablement pas étrangère à ma bévue. Jack Kerouac est pourtant né dans le Massachusetts, à Lowell, bien que s’appelant Jean-Louis Kerouac, descendant d’une famille canadienne ayant des racines en Bretagne (ouf, l’honneur est sauf !).

 

Ce livre fait partie de ces monuments de la littérature qui marquent une époque, un pays ou une culture. On lit souvent des tas de bouquins inintéressants, mal écrits, au scénario bancal ou bâclé, au style quelconque et l’on passe à côté des livres importants qui ont changé le monde et véhiculent des pensées essentielles.

 

On the road est ancré dans les Etats-Unis de l’après deuxième guerre mondiale. Il décrit les aventures de jeunes gens fascinés par les grands espaces, par le nomadisme, par l’esprit de liberté que le pays offrait alors. Sal Paradise, le héros, veut de venir écrivain ; son ami, Dean Moriarty aspire seulement à vivre autant que possible (carpe diem). Ils vont parcourir les villes du Sud, endormies et rudes, les cités industrieuses du Nord et de l’Est, les étendues désertiques de l’Ouest, à la recherche du rêve américain, de la réalisation de leurs envies du moment. La drogue, le sexe et la musique ne sont jamais bien loin.

 

Les rencontres sont au cœur de leur parcours réalisé majoritairement en auto-stop, à une époque ou les portières des pick-up ne se fermaient pas automatiquement à clef.  Il est frappant de constater combien les discussions qui en résultent sont exemptes de matérialisme ou d’ambition. L’idéologie brille par son absence ou alors il s’agit de la seule recherche d’une vie pleine et sans contraintes.


On the road décrit une expérience de vie; il est assez long à lire en anglais et il ne faut pas se laisser rebuter par sa densité.  Il faut, au contraire, se laisser porter avec les personnages et se couler dans leur mode de vie ; il faut voir par leurs yeux et ressentir par leurs sens. Alors la route sera belle.

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.


Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Tioufout 07/01/2011 20:51


Merci pour cette intéressante suggestion Hervé.


Hervé 07/01/2011 14:56


Afin de ne pas se méprendre sur ce que recèle l'oeuvre et la personnalité de Jack Kerouac, il est un de ses livres qu'il faut absolument lire, pour y découvrir la facette plus sensible et moins
destructrice de l'auteur, Big Sur.
C'est à l'occasion d'une rencontre avec Jean Paul Loubes ("Je ne suis pas Jack Kerouac") à la Librairie du Québec que l'envie de le lire m'est venue, et je n'en suis pas déçu.
A bon entendeur,
Bonne continuation