Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 08:38

harry-potter-and-the-deathly-hallows-jk-rowling.jpgUltime volume des aventures du célèbre sorcier. Au moment de refermer ce volume, j’ai réellement ressenti un manque en sachant que, sauf surprise, je ne retrouverai plus Ron, Hermione et Harry ainsi que leur monde fantastique. Peut-être, cependant, que J.K. Rowling, l’écrivain francophile, sortira de son chapeau (le sorting hat ?) une pirouette pour que la série perdure ?

 

En tout cas, ce dernier volume tient toutes ses promesses. L’intrigue, dense et précise, nous entraîne sur les mystères qui lient Harry Potter et Voldemort depuis ce fameux jour où Harry survécut, fait unique dans la sorcellerie, à l’enchantement mortel prononcé par celui-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom.

 

Le suspens enveloppe chacune des pages et on ne peut s’empêcher d’imaginer le film qui en résultera bien évidemment. Je ne vous dirai pas la fin bien que, à celui qui a bien lu et compris le précédent tome,  la fin de celui-ci apparaît logique (phrase creuse et sans intérêt, mais elle fait son effet non ?).

 

Les fans du sorcier à lunettes parcourront avec plaisir  le monde de la sorcellerie et constateront combien les valeurs de trahisons, de violences, de rapport de force, de pouvoir, de domination sont universelles !

 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

JeeretGab 21/12/2010 09:06


J'ai bien aimé le livre mais la 1ère partie du film m'a vraiment déçu je m'attendais à beaucoup mieux.
Bonne journée.


Géraldine 12/06/2010 22:37


Dire que je n'ai même pas lu le premier. je suis vraiment passée à côté de cet engouement !


mentale 09/06/2010 20:29


je n'ai jamais lu les livres, juste vu les films au cinéma..
mon coucou du jour et une grosse bise!


Cacoune 09/06/2010 09:49


On finit par se faire à ce manque. Mais c'est dur.