Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 08:00

Gravity---Alfonso-Cuaron.jpgRéalisé par Alfonso Cuarón en 2013 avec Sandra Bullock, George Clooney, Ed Harris, etc.

 

Le docteur Ryan Stone, experte médicale, répare le télescope Hubble lors d’une sortie extra-véhiculaire ; elle est accompagnée de Matt Kowalsky un astronaute expérimenté qui veut battre le record de durée de sortie dans l’espace. Un accident sur un satellite russe provoque à des milliers de kilomètres de là une explosion de débris dont l’orbite va croiser celles de la navette.

 

Stone et Kowalsky se retrouvent alors coupés de la navette et s’éloignent dans l’espace, sans contact avec la terre. Stone tourne sur elle-même dans un mouvement qu’aucun frottement ne peut arrêter. Il ne semble pas y avoir la moindre possibilité d’en réchapper, confrontés au silence des espaces infinis. La station spatiale chinoise, pourtant pas si lointaine, a du être évacuée.

Logo Aime1

Sur la 3D bien maîtrisée et les images splendides se bâtit sans doute le succès du film. Il nous plonge dans l’immensité spatiale, donnant une idée fort juste des navettes, des stations orbitales, des sorties dans l’espace. Une partie du film aurait sa place à la Cité de l’Espace à Toulouse. Les débris en orbite, à l’origine de la catastrophe, constituent un problème majeur de l’industrie spatiale et pourraient rapidement rendre inaccessible certaines orbites.

 

Quant au scénario, mince comme une feuille de frêne, il contient bien quelques réflexions sur la destinée, sur la nécessité d’accepter son passé pour se transcender, mais bon, pas grand-chose à se mettre sous le scaphandre. 

 

Un film à voir pour ses images et pour sa belle 3D.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Cinema
commenter cet article

commentaires