Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 08:29

vallejo-francois-le-voyage-des-grands-hommes.jpgL’idée de ce roman brille de mille feux : Rousseau, Diderot et Grimm partent pour un voyage en Italie. Madame d’Epinay met à leur disposition son serviteur, Lambert, pour les accompagner et veiller à leur confort et à leur sécurité. Le valet devra aussi rapporter à sa maîtresse les propos qui pourraient être tenus contre elle.

 

Nous suivons les pérégrinations de ces trois grands hommes à travers le récit qu’en a écrit ce fameux Lambert et qui a traversé les siècles pour parvenir dans les mains d’un de ses descendant de la septième génération. Le procédé du manuscrit oublié ne révolutionne pas le monde des idées littéraires, mais il n’est après tout qu’un petit effet visant à crédibiliser l’histoire.

Les trois hommes parlent, se racontent, dans ce voyage que les moyens de transport de l’époque, lents et malcommodes, rendent propice à la conversation. Ils s’expriment dans une belle langue, jolie sans flirter toutefois avec le chichiteux, que le valet, finalement fort instruit, retranscrit avec talent.

 

Lambert appartient à la grande tradition des valets qui accompagnent leurs maîtres mais tiennent les premiers rôles des histoires, qui portent le bon sens et la sagesse. Comme l’écrivait Beaumarchais dans son Mariage de Figaro « Aux qualités que l'on exige d'un valet, connaissez-vous beaucoup de maîtres qui seraient dignes d'être serviteurs ? ». Il y a aussi du Jacques dans ce serviteur, rappelant justement le célèbre roman de Diderot Jacques le Fataliste et son maître. On y verrait aussi du Sancho Panza aux côtés de Don Quichotte.

 

Alors savoureux ce roman ? Pas tout a fait. Quel dommage que les échanges entre Rousseau, Diderot et Grimm soient si peu enthousiasmant, si peu empreint de la philosophie de ces grands auteurs, de la fulgurance de leurs pensées. François Vallejo demeure par trop dans le commun, dans le quotidien, dans la facilité. L’idée formidable qui sous-tend ce roman se retrouve accouche d’une jolie souris, mais d’une souris quand même.

 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog



Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Eliane 20/03/2011 22:05


En Belgique, pas d'élection pour le moment !
belle soirée a demain Tioufout **


magsam 20/03/2011 21:39


Coucou tu vas bien? Je passe te faire un gros bisous j'espere que tu as passé un bon dimanche *


JeeretGab 20/03/2011 18:42


Bon dimanche !


Eliane 19/03/2011 21:04


Bonsoir Tioufout , la journée était ensoleillée, dommage que le vent s'est invité .
excellente soirée du samedi **


souhila 19/03/2011 15:30


Bonjour

Je passe te souhaité une agréable journée de ce samedi ensoleillé

Bisous**