Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 08:08

Chloe-Delaume---Dans-ma-maison-sous-terre.gifJ’ai entendu Chloé Delaume s’exprimer sur le plateau de ‘La grande librairie’ avec François Busnel et sa fougue, la qualité, l’originalité et la sincérité de ses réponses m’avait conduit à souhaiter découvrir son écriture.

 

Dans un cimetière, Chloé Delaume passe beaucoup de temps sur la tombe de sa mère, enterrée au dessous de son grand-père (maman dessous, papi dessus). Elle dialogue avec Théophile, un personnage, qui manifestement connaît remarquablement le lieu et ses pensionnaires. Il l’aide à comprendre sa motivation car Chloé veut absolument écrire un roman pour nuire, pour tuer même sa grand-mère.

 

L’enfouissement des corps ne garantit pas l’enterrement des secrets, qui, bien sûr vont ressortir et expliquer partiellement le souhait de Chloé. D’ailleurs, les morts ne sont-ils pas tous prêts à révéler les pans celés de leur vie ? Chloé va pouvoir écouter les récits de quelques occupants des tombes, grâce à l’entremise de Théophile qui, décidément, possède d’étonnantes facultés.

 

Ce roman autofictionnel rafraîchit la littérature ; son thème et son style ne ressemblent à rien de connu. Le trouble inhérent à ce type d’écriture provient de l’entremêlement de témoignages personnels de l’auteur et de zones fictionnelles. Qui est donc finalement ce Je qui écrit ?

 

Comment survivre à une vie mise en charpie ? Comment faire payer ceux qui ont fait du mal ou qui l’ont toléré ? L’écriture peut-elle aider l’auteur à se reconstruire ? Faut-il pour cela détruire quelqu’un ou quelque chose ?

 

Une première découverte, pas un coup de cœur, mais une envie d’explorer d’autres textes.

 

Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

hendiadyn 12/07/2012 18:28

L'une de mes plus belles découvertes contemporaines (j'ai travaillé un an sur ses oeuvres) - je partage tout à fait ton enthousiasme sur ce renouvellement du "je" et de l'identité en littérature.
Une femme avec personne dedans est exceptionnel également.

JeeretGab 27/06/2012 21:13

Intéressante lecture. Bonne soirée !