Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 08:39

Un écrivain va participer à une rencontre avec ses lecteurs dans un centre culturel d’une ville israélienne. Il n’est pas enthousiaste et attend l’heure prévue dans un café. Son esprit vagabonde et invente les histoires des personnes qu’il croise.

 

Dans la chaleur moite de cette pièce où il doit répondre aux questions des participants, il imagine la vie de quelques uns ;  brusquement, la voix de Rochale Reznik, emporte un extrait de son œuvre vers une poésie qu’il ne pressentait pas. Une aventure sentimentale avec Rochale ne tarde pas à prendre forme dans son esprit.

 

Amos Oz nous offre un magnifique roman (saluons aussi le joli travail de Sylvie Cohen la traductrice) qui s’interroge sur la frontière entre la vie publique et la vie privée, sur la force de l’inspiration et sur l’arbre des possibles.

 

La sensation de vide et d’ennui envahit l’écrivain avant et pendant la rencontre avec ses lecteurs, obligé de répondre avec conviction et passion aux questions déjà mille fois posées. L’échange que chaque lecteur, spectateur ou fan attend comme un moment intense et unique doit souvent peser sur l’artiste comme un fardeau.

 

Cette exploration des possibles me rappelle le roman de Régis Jauffret, Univers, univers, que j’ai chroniqué il y a peu. Autant ce dernier confinait à l’exercice cérébral d’écriture où seul l’auteur s’amusait, autant la lecture de Vie et mort en quatre rimes crée un plaisir immédiat, que la fin interrompt trop tôt.

 

Le roman jubilatoire donne vie à de nombreux de personnages secondaires, savoureux et inventifs, qui prennent, avec naturel, place dans l’histoire principal. Ils la rehaussent comme un mélange d’épices soigneusement choisies et dosées transforme un fade plat en un mets raffiné.

 

Encore un roman peu connu que je vous conseille vivement.


Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires