Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 08:45

Que dire de ce livre : l’angoisse de la page blanche. Etrange sentiment car un livre me laisse rarement indifférent ; mais celui-ci si (en hommage à l’impératrice) !


Maurice Roche compose ce livre avec des nouvelles, style que j’apprécie tout particulièrement. On sent l’humour affleurer, on se demande toutefois pourquoi il eut un prix dans ce domaine.

On voir défiler un champion cycliste, surnommé le Chrono, qui était en avance sur son temps ; on y rencontre un amoureux éconduit, un écrivain malheureux qui puise dans ses tourments la force d’écrire laquelle en est inspirée. On fait la connaissance d’un musicien dont l’aboutissement ultime de son travail sont les trois minutes de silence qui concluent sa dernière œuvre (librement inspiré de John Cage).

La seule idée qui m’a séduit, provient d’un pauvre bougre qui affirme que les membres de sa famille mourant de génération en génération depuis tellement longtemps c’en était devenu héréditaire !

Petite information utile : le livre est court alors …
 
 
Cliquer ici pour consulter les autres livres / auteurs de ce blog.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

mama 28/09/2009 18:45


j'eviterai ce titre


Géraldine 26/09/2009 23:28


Même court, je passe si un avis est mitigé !


cacoune 23/09/2009 20:10


Dommage, le titre me plaisait bien :/