Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 16:30

Je remonte le temps. C’est en 1994 qu’Amélie Nothomb publia Les combustibles. Il s’agit d’une pièce de théâtre avec 3 personnages : Le professeur, Daniel et Marina . C’est peu de dire que le texte est court mais Amélie Nothomb y démontre sa parfaite maîtrise du dialogue que l’on retrouvera dans ses autres livres.

Le thème principal revisite la banale question mille fois posée «Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte». Sauf qu’ici, la scène se déroule en des temps troublés où l’approvisionnement manque ; pour se chauffer les personnages en sont réduits à brûler les livres de la bibliothèque bien fournie du professeur de littérature.

Sous des dehors de badinage, Les combustibles explore les sentiments des personnages qui se retrouvent face à leurs passions et à leurs vérités. Qu’est ce qui compte le plus : se chauffer ou s’instruire?

La fin est à mon goût bâclée, mais j’y retrouve là une quasi constance d’Amélie Nothomb.

Comme le dit Marina, un des personnage: "L'enfer, c'est le froid". Alors, rentrons déguster ce livre agréable et divertissant. Je laisserai de côté les quelques réflexions se voulant plus profondes sur la Littérature ; elles ne m’ont pas dégelé.

 Voir aussi :
Le fait du prince - Amélie Nothomb
Attentat – Amélie Nothomb
Acide sulfurique – Amélie Nothomb

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Géraldine 16/02/2009 09:52

Moi sur ce livre, j'ai un totographe d'Amélie !!!

maguy 15/02/2009 09:43

je ne connaissais pas ce titre
merci de nous le faire redecouvrir