Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

26 janvier 2009 1 26 /01 /janvier /2009 13:50

Un groupe de stagiaires théophiles a débarqué dans le service. Ces étudiants sont pires qu’un rassemblement de sauvageons cocainomanes. A tout moment de la journée ils réclament leur dose et, si je résiste, la sueur point à leur front, de petits vaisseaux éclatent dans leurs yeux, la tension monte, les injures fusent et une violence sauvage peut éclater à tout instant.

 

Je cède alors, allant le tête basse quérir de l’eau fraîche au robinet le plus proche, remplissant la cafetière, déposant précautionneusement, sous le regard sévère des stagiaires, dans la boule à thé des feuilles brisées issues d’un jardin chinois et laissant l’eau se colorer.

 

Le plus théophile, Gautier,  mène le groupe ; sa dernière trouvaille c’est d’exiger des muffins aux fruits rouges pour accompagner leur pause. Je me cabre et en appelle au respect des anciens et à celui de l’expérience. Ils s’en moquent avec dédain et ils affichent l’arrogance de la jeunesse ; demain matin, je me mettrai aux fourneaux.

 

J’ai hâte que leur stage se termine et que mes brimades cessent. Cependant je ne peux m’empêcher de ressentir une angoisse à l’idée de leur départ. Qui viendra alors prendre le thé avec moi ?


Voir l'origine des désirs théicoles sur 
  Désirs Théicoles : Poésie et loufoquerie autour d’une tasse de thé

Partager cet article

Repost 0
Published by Tioufout - dans Désir Théicole
commenter cet article

commentaires

Pierre 27/01/2009 15:40

Et la chanson de Benabar "C'est l'effet papillon"? Merci pour la visite, Pierre prêt à tous les commentaires et idées de lecture.Si tu aimes David Lodge, le dernier "La vie en sourdine" est aussi hilarant que "Thérapie"