Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 08:30

Alain Monnier a publié en 2007 Notre seconde vie, roman savoureux qui décrit les évolutions, dans un univers virtuel, de quelques personnages (avatars). Le titre, transparent, fait référence à Second Life, l’univers bien connu sur internet qui, en 2007, atteignait la notoriété dans le grand public.

Après des livres, pour la plupart réussis, dont l’humour s’ancrait dans les cocasseries de situations sociales actuelles, l’auteur toulousain s’attaque à la vie par procuration que procurent les univers virtuels.  

Eva, Karine et les autres tentent souvent de combler à travers leur avatar les manques de leur vie réelle. La femme renfermée, en surpoids, à l’hygiène douteuse, dans son petit appartement se transformera dans l’environnement de Notre Seconde Vie, NSV, en une créature sexy, sure d’elle et partira à la conquête de beaux personnages masculins.

Le roman pointe aussi clairement qu’au-delà de la virtualisation des échanges et de la perte de sociabilité réels que cela peut engendrer, ces univers virtuels souffrent des mêmes dérives que le monde concret : pouvoir, argent, cabale, fuite, domination, drogue, déviances, meurtre; chacun pourra compléter cette liste à sa guise.

Alors que dans ces jeux, s’exercent une sorte de pouvoir divin, par la modélisation ex-nihilo de tout un univers, la création de personnages et la mise en place de règle, l’évolution naturelle conduit à reproduire les caractéristiques (d’aucuns diraient les tares) de notre monde.

Une fois de plus, grâce à ce roman sans prétention, Alain Monnier m’a séduit.

Partager cet article

Repost 0
Published by tioufout - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Youni 16/01/2009 15:18

Auteur à découvrir aussi via ses livre avec Parpot comme personnage principal

Géraldine 15/01/2009 11:27

C'est vrai que ce roman doit en dire pas mal sur notre comportement sur l'univers virtuel qu'est la toile.
Dans la liste, j'ajouterais addiction, même si c'est dans le domaine de la culture...
Merci de repasser un max chez moi et de déposer un max de commentaires encore pendant 5 jours. L'ojectif approche !!
A bientôt