Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Langage Stéphanois

Archives

Pages

16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 16:47

C’est grâce à une matinée pluvieuse à Akureyri, capitale du nord du pays, alors que le ciel bas et sombre invite à la paresse sous la couette, que je décidai d’aller visiter la piscine.

Le tarif est raisonnable environ 370 isk par personne (3 €). Chacun pénètre alors dans le vestiaire du genre auquel la nature et les gènes l’ont destiné, pour ma part, celui des hommes.

Oups ! Pardon Monsieur, je ne voulais pas me montrer inopportun à votre virilité! Cet homme se sèche, nu, sans abriter ses attributs naturels derrière quelque paravent. Et, en plus, tournant la tête, je m’aperçois que la nudité semble être ici la règle.

-          En Islande, agis comme un Islandais me dis-je alors et dans un élan de liberté corporelle je me présente aux douches le maillot de bain à la main.

-          Du côté des femmes, j’ai bien tenté de jouer la naïve mais une surveillante m’a fait comprendre que je devais prendre une douche à poil

Des panneaux très explicites expliquent, surtout pour les touristes, les zones qu’il convient de bien laver. De fait, sous les douches, chacun se récure consciencieusement, sans omettre le moindre repli de peau. Les regards demeurent vagues et ne s’attardent point; Aucune gène perceptible ne trouble ce moment, où, le premier moment de pudeur passé on retrouve le plaisir de se savonner intégralement.

Après le bain, le même rituel recommence.

A ceux dont l’œil baladeur espèrerait glaner une vision même fugace des vestiaires et douches de l’autre sexe, je regrette d’indiquer que la construction interdit cette éventualité. Pour ceux que le plaisir de contempler ses semblables émoustille, l’Islande vous attend !

Pour me voir avec le maillot à la main cliquer ici!

L’avantage de cette hygiène pointilleuse réside dans une eau quasiment pas chlorée et l’on peut boire la tasse sans désagrément.

-          Tu imagines combien les Islandais doivent nous trouver sales,crades, quand ils viennent se baigner en France ?

-          Nous devons les dégoûter : la douche avant de rentrer dans l’eau, lorsque prise, se limite à faire couler de l’eau sur le corps. La piscine empeste le chlore et plusieurs heures après la douche de sortie on sent encore la javel !

L’Islande possède probablement le plus élevé taux de piscines publiques par habitants. Chaque bourgade de quelques centaines d’habitants en offre au moins une. La plupart des bassins sont à l’extérieur, alimentés régulièrement par des eaux chaudes, pompées dans les profondeurs de la terre. L’eau de chaque bassin se renouvelle ainsi en quelques jours, limitant la nécessité du chlore.

Cette eau laisse sur la peau un dépôt très légèrement huileux dont je n’ai pas encore trouvé l’origine.

Quel plaisir de se plonger dans une eau à 29 ou 30 °C, alors que l’air est frais voire froid et qu’une brume flotte à la surface des bassins. Le moment redouté de l’entrée dans l’eau de la piscine se transforme en un instant de bonheur !

Chaque piscine possède aussi des points chaudes ‘hot spots’, sortes de petits bassins pour 5 à 6 personnes où la température monte à 36, 39 ou même 41 degrés.  36 c’est déjà très chaud et je ne pouvais pas y rester complètement immergé. Quant à 41 °C,  la brûlure ressentie au premier contact du pied me dissuada d’y entrer plus avant ! Une légère odeur de souffre rappelle l’origine souterraine de l’eau.


Les Islandais, pour la plupart, commencent par faire trempette dans un point chaud, puis nagent, puis reviennent se chauffer la couenne !

Après la piscine d’Akureyri, j'ai pris goût à ces baignades et avons testé les piscines (sundlaug en islandais) de Reykjalid, Egilsstadir, Fludir, etc.

Il existe aussi quelques piscines naturelles, mais ce sera pour une autre fois !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tioufout - dans Voyage Islande
commenter cet article

commentaires

Tioufout 15/09/2009 07:56

Le ciel est plus souvent gris! Nager avec un ciel noir au dessus de la tête alors que l'eau est illuminée de soleil est un plaisir rare.

tchoun 14/09/2009 09:08

le ciel est toujours autant plombé?

mag 16/11/2008 18:31

blog tres interessant
voyage super depaysant
cela donne envie d'y aller à notre tour